CONFLUENCE crée un point de rencontre créatif reflet de l’effervescence artistique musicale transatlantique. Spectacle musical où les écritures musicales d’aujourd’hui rencontrent les nouvelles technologies, CONFLUENCE mêle les écritures de 5 compositeurs et compositrice avec des œuvres en création composées spécialement pour l’occasion.

Théâtre musical inspiré des écrits de Baudrillard autour de la représentation et du simulacre, point de départ pour nous interroger sur notre champ de perception dans un univers technologique. Sur une partition d’Alexandros Markéas et une mise en espace de Michel Schweizer, SIMULACRES réunit sur scène Donatienne Michel-Dansac et l’ensemble Proxima Centauri.

Proxima Centauri et la Compagnie Tiberghien ont créés Véhémences, un spectacle alliant la véhémence des textes d’Artaud à la musicalité et au geste du musicien.
Le spectacle est construit comme un tête à tête avec les artistes, le comédien Christian Loustau qui donne vie aux mots du Pèse-nerfs d’Artaud et chaque musiciens de Proxima Centauri (flûte, saxophone, piano, percussion et électronique) qui interprètent des œuvres de compositeurs d’aujourd’hui. La mise en scène, la scénographie et les jeux d’ombres, créés par Jean-Pascal Pracht, révèlent aux spectateurs l’essence de chaque œuvre.

Rencontre improbable entre les cinq musiciens de l’ensemble Proxima Centauri, le duo de beatbox Bionicologists et la chanteuse tchouktche Eïnet, FACE à FACE allie sensibilité et performance portées par une musique associant les techniques les plus récentes à des traditions ancestrales.

Sous ses aspects symboliques et physiques, ce concert présente la musique à travers différentes œuvres, de John Cage à Thierry de Mey, qui continuent à influencer la création musicale d’aujourd’hui.

Un spectacle où musique et danse se mêlent pour rendre hommage au compositeur américain John Cage, célèbre pour ses performances musicales et son étroite complicité avec le chorégraphe Merce Cunningham. Pour l’occasion, Proxima Centauri. s’associe au chorégraphe Benjamin Millepied et à sa compagnie L.A Dance Project.

Souvent considéré comme l’art des sons, la musique est avant tout un art du geste, qui donne naissance au son et à l’objet sonore, et dont la perception nous fait entendre la musique.

Pas de cinq convie le public à découvrir un monde en mouvement peuplé de bruits, de sons, de notes et de mots. Un monde où la musique et le théâtre se mêlent étroitement dans une chorégraphie teintée d’humour et de provocation. Un monde où la voix, le corps, les déplacements et les objets du quotidien remplacent, sauf exceptions, les instruments de musique usuels.

IN/OUT Stances est un spectacle de 30 minutes inclassable et surprenant. C’est un projet en perpétuel mutation qui trouve son inspiration dans des contraintes liées à l’espace.